Archives de Catégorie: Ecoute ça !

Artistes, Albums et Morceaux

And you’ll keep smiling (From the attic – Tom Degonde)

Passenger – Let Her Go – Chords & Lyrics

Passenger-620x413

Les accords + paroles :

F                                                  C
Well you only need the light when it s burning low
G                                                   Am
Only miss the sun when it s starts to snow
F                                            C             G
Only know your lover when you let her go
F                                                     C
Only know you ve been high when you re feeling low
G                                                    Am
Only hate the road when you re missin home
F                                                 C
Only know your lover when you ve let her go
G
And you let her go

Am F G Em
Am F G

Am                                                          F
Staring at the bottom of your glass
G                                                     Em
Hoping one day you will make a dream last
Am                         F                            G
The dreams come slow and goes so fast
Am                                                        F
You see her when you close your eyes
G                                         Em
Maybe one day you will understand why
Am                         F                    G
Everything you touch all it dies

Because you only need the light when it s burning low
Only miss the sun when it s starts to snow
Only know your lover when you let her go
Only know you ve been high when you re feeling low
Only hate the road when you re missin home
Only know your lover when you ve let her go

Staring at the ceiling in the dark
Same old empty feeling in your heart
Love comes slow and it goes so fast
Well you see her when you fall asleep
But to never to touch and never to keep
Because you loved her to much
And you dive too deep

Because you only need the light when it s burning low
Only miss the sun when it s starts to snow
Only know your lover when you let her go
Only know you’ve been high when you re feeling low
Only hate the road when you re missin home
Only know your lover when you ve let her go

Am F G
And you let her go
Ooooo ooooo oooooo
And you let her go
Ooooooo ooooo ooooo
And you let her go

Because you only need the light when it s burning low
Only miss the sun when it s starts to snow
Only know your lover when you let her go
Only know you ve been high when you re feeling low
Only hate the road when you re missin home
Only know your lover when you ve let her go
And you let her go

Because you only need the light when it s burning low
Only miss the sun when it s starts to snow
Only know your lover when you let her go
Only know you’ve been high when you re feeling low
Only hate the road when you re missin home
Only know your lover when you ve let her go
And you let her go

… poil au dos …

Allé au boulot.

Test Vidéo de la Baby Taylor BT2

Xavier Rudd : My missing (Chords + lyrics)

De temps en temps vous trouverez dans cette section des morceaux choisis (et plus ou moins des mood songs) à travailler avec (quand c’est nécessaire) des vidéos tuto et les accords + les paroles (notation anglo saxonne uniquement).

Tweakindie fait de vous le boss des soirées sur la plage (et vous donne aussi son état d’esprit du moment).

Une chanson , sobre, triste, simple, dans des tonalités légères et quasi enfantines. Une vraie lullaby que tout bon guitariste acoustique mélo se doit de maîtriser.

On a tous quelqu’un qui nous manque, on peut donc tous habiter cette chanson.

Xavier Rudd – My missing (Album : Food in the belly)

Accordage normal : EAGBDE

Cadd9       Em7           G
	I see you sleeping

  Cmaj7       Em7           D
	Only in my mind

                        Cadd9
	And I have been away

            Em7     G
	And on this season

  Cmaj7         Em7     D
	I waste so much time

                         Cadd9
	Thinking of when I

      Em7      G
	Would hold you gently

  Cmaj7          Em7           D
	And I'd look into your eyes

                           Cadd9
	And I would be the one

           Em7           G
	To calm your shaking

  Cmaj7      Em7       D
	When you would cry

                       Cadd9     Em7     G     Cmaj7     Em7     D
	I miss you in my life

                       Cadd9     Em7     G     Cmaj7     Em7     D
	I miss you in my life

                       Cadd9     Em7     G     Cmaj7     Em7     D
	I miss you in my life

                       Cadd9     Em7     G     Cmaj7     Em7     D
	So miss you in my life

	You had your answers
	Within every smile
	And time and time again
	I'd lose my chances
	To reconcile

	And even if I had my time over
	It would take awhile
	To reveal all my best intentions
	That I let slip by

	I miss you in my life
	So miss you in my life
	I miss you in my life
	Now I miss you in my life

Achetez l'album Food in the Belly sur AMAZON.

Balancez les covers sur youtube et mettez les liens en commentaires !

Cheers.

Tom.

Les Fall Out Boy tentent de sauver le Rock & Roll. Retour sur leur dernier album sorti ce mois-ci

fall-out-boy-save-rock-and-roll-album-artwork-400x400

Personnellement Fall Out Boy j’aime beaucoup.

Hurlements! Jet de fruits et légumes en pleine tronche ! De la musique de teen. Oh mon Dieu.

Oui je trouve ça bon. Enfin je trouvais ça bon jusqu’à présent.

Leur premiers albums ( notamment "Take this to your grave") sont une excellente évolution du pop punk rock à roulettes qui a bercé l’adolescence de tout bon trentenaire qui sait replaquer un kickflip. Une utilisation du temps qui leur est propre, une structuration des morceaux qui frise la complexité mais reste accessible et surtout un Patrick Stump qui vocalement touche le ciel.

Puis est sorti l’excellent "From under the cork tree" et le titre "Dance, Dance" qui amorça la stratosphérisation du groupe.

Jusque là tout va bien.

Le groupe s’oriente ensuite vers un univers plus chargé en effets spéciaux. Nappes synthétiques et choeurs abondants plongent l’auditeur dans un genre de fête foraine géante à grand renforts de sonorités épiques et lourdes. L’album "Folie à deux" est le paroxysme de cette surabondance sonore. Vocalement le lead singer continue de développer ses compétences et offre une véritable signature envoutante et difficilement contestable. Y compris en live le talent est indéniable.

Ça fonctionne encore et les titres accrocheurs continuent de colorer leurs productions. C’est facile /agréable à écouter, énergique et en plus c’est différent à chaque fois. Que demander de plus à un groupe de pop rock.

Voila que sort l’album "Save Rock & Roll". Le choix du titre est obligatoirement sarcastique étant donné la distance qui sépare le Rock de ce qui est gravé sur la galette.

Les types ont tout simplement échangé leurs Gibsons contre un gros clavier midi et un très bon ingé son. Le virage est un peu sec, on frise la sortie de route sur les trois premiers titres. L’accident arrive sur "The mighty fall". Un titre simpliste et redondant qui enterre tout espoir de revoir Pete Wentz faire un Whirlwind avec sa basse (vous avouerez que c’est beaucoup plus difficile avec un synthé).

Le chant est toujours bon, la structuration est toujours originale. Mais non ceci n’appartient définitivement plus au monde du rock et on ne retrouve aucun "ear candy". C’est lourd, ça traine, le rythme ne s’envole jamais et les instruments sont un peu trop noyés. Mais qu’est-il arrivé au batteur?

Le groupe cherche probablement à murir ses sonorités en se fiançant à l’electro et se décomplexer à coup de featuring "Courtney Bitch".

Bon quand on aime la voix de P. Stump on écoute quand même. Ça reste très bien produit et original.

Je vous laisse vous faire votre propre idée.

Attention le clip est un peu trop violent pour votre petite soeur.

Bonne écoute.

Tom.

Cette semaine j’écoute : Corey Isenor

Corey 2

Au cours de mes pérégrinations musicales je suis tombé sur ce type, un artiste peu connu et qui pourtant mérite qu’on lui accorde une certaine attention.

Musicien canadien (originaire de nouvelle Ecosse pour être plus précis) actif depuis 2007 Corey Isenor est une belle découverte Indie Pop Folk. On sent à l’écoute de ses trois albums une atmosphère typique du folk canadien. L’omniprésence de la guitare acoustique qu’il surplombe d’une voix plutôt bien posée mais sans particularité nous ramène rapidement sur la terre ferme, il n’est pas question ici de napper les morceaux dans l’électronique ou de surproduire. Les mélodies sont efficaces, l’écoute est agréable. Au printemps c’est idéal.

On se croirait presque en train d’écouter un Bon Iver mais à l’octave du dessous.

L’artiste joue la carte de la pureté organique et ça on adore.

A suivre.

Ci dessous une petite sélection maison.

Darling, darling, darling de l’album "The Hunting Party" est sans hésitation le morceau #1

Cheers.

Tom.

Cover Skinny Love : Jeremy Fréro et Flo Delavega

Pour le week-end je vous propose d’écouter une nouvelle cover du duo Fréro Delavega qui nous interprète une très chouette version du morceau mythique de Bon Iver : "Skinny Love".

Le petit plus c’est l’ajout d’une rythmique homemade, ça marche, c’est bon.

Pour acheter le morceau original c’est par ici :


Skinny Love

Ou carrément l’album "For Emma Forever Ago":


For Emma, Forever Ago

Cheers.

Tom.

Faites la Moore, pas la guerre.

pedro-reyes

 

Un artiste Mexicain qui transforme des armes à feu en instruments de musique et fait des reprises de (entre autres) Rage Against The Machine.

J’aime.

pedro reyes: imagine – musical performance from designboom on Vimeo.

Plus d’infos sur pedroreyes.net

Nouvelle reprise du duo Frero Delavega

Le duo de chanteurs Jeremy Fréro de Flo Delavega nous balance une nouvelle fois une excellente reprise qui sort un peu du registre des dernières et qui comme d’habitude tabasse.

"Pumped Up Kicks" des "Foster the People"

Je vous laisse vérifier ça par vous même.

On aime, on salue la perf et on encourage !!

La Gibson Les Paul de Slash n’était en fait pas une Gibson !!

Tout le monde connaît Slash (de son vrai nom Saul Hudson), au moins de visu.

Ce qu’on connaît moins c’est toutes ces petites anecdotes qui font qu’une vie de rockstar est vraiment marrante. Un peu à la manière de Keith Richards et son bouquin autobiographique  l’ancien Guitariste des mythiques Gun’s N Roses s’est récemment confié sur une histoire personnelle assez surprenante.

Sa mythique Les Paul Standard de 1959 "appetite for destruction" ne serait pas une Gibson mais une réplique fabriquée en 1986 par un luthier de Redondo Beach nommé Kris Derrig. L’objectif était de faire une réplique suffisamment fidèle de la sainte Les Paul Standard mais avec deux Seymour Duncan et pas de pickguard.

L’histoire est simple, le manager tombe sur l’instrument en passant devant une vitrine, entre dans le magasin disant qu’il cherche une nouvelle guitare pour son petit protégé et ramène la fausse Les Paul au studio. Slash ne s’en séparera jamais et l’utilise encore aujourd’hui sur des enregistrements et des lives. La firme Gibson utilisera par la suite les spécificités du modèle de Kris Derrig pour fabriquer le modèle signature Slash appetite for destruction.

A une époque où le paysage guitaristique est dominé par des modèles japonais ultra rapides fait pour les shredders qui pullulent un peu partout dans le monde, Slash réintroduira les modèles vintage et le son brut de ces grattes au caractère bien trempé … le tout à partir d’une copie.

C’est beau.

Sources: http://iconicaxes.blogspot.de/2012/10/slashs-appetite-les-paul.html

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 326 autres abonnés

%d bloggers like this: